20.10.2017 | Kataklysm + Graveworm @ Les Docks

En ce vendredi, je me rends aux Docks à Lausanne avec mon ami François pour aller couvrir la tournée de Kataklysm, « A moment In Time », qui retrace les 25 ans de carrière du groupe canadien. En première partie de cette soirée, nous avons les Italiens de Graveworm qui font leur apparition sur scène. Le combo black metal joue  pendant 45 minutes des titres tant atmosphériques, tirés de leurs anciens albums, que des titres récents plus agressifs. Ces derniers tirent un peu plus sur le death metal, ce qui ravit leurs fans dont certains sont même venus d’Italie. Bien que je ne connaisse pas très bien ce groupe, je suis ravi de l’excellente prestation des musiciens. Une petite pause et voilà Kataklsym qui prend possession de la scène pour nous jouer l’intégralité des albums « Shadows And Dust » et «  Serenity In Fire ». Les premières notes  de « Shadows And Dust », grand classique du groupe, retentissent et le public se déchaîne littéralement, immédiatement conquis. Les Québécois débordent d’énergie et montrent qu’ils ont envie d’être là pour leur public qu’ils remercieront à maintes reprises. Après avoir parcouru ce premier set de « Shadows And Dust », le groupe marque une pause d’un quart d’heure, qui leur permet de recharger les batteries et donne l’opportunité aux spectateurs d’aller boire quelques bières. C’est au tour de « Serinity In Fire » d’être passé en revue et là, pareil : malgré les années, on peut voir que le groupe ne lâche rien et tient toujours le rythme avec une musique relativement extrême. Sur ce set-ci, les fans attendent impatiemment « As I Slither », autre grand classique. Ce qui m’a marqué dans le public de ce soir, ce sont les ados accompagnés leurs parents âgés de la quarantaine arborer les T-shirts du groupe. La relève est assurée ! « Under The Bleeding Sun », qui clôt l’album « Serenity In Fire », servira de fin à presque deux heures de show d’une grande intensité, sous les cris et applaudissements des fans venus très nombreux fêter les 25 ans de leur groupe favori.

Report : Cédric Ferret / Photos : François Feleki

Pin It