25.11.2017 | DarkRise + The Erkonauts @ Manoir Pub

C’est dans l’ambiance bien médiévale du Manoir Pub à St-Maurice qui commence à se faire un nom dans la sphère metal helvétique que je me rends pour une soirée metal qui va bien déménager. Après quelques verres partagés avec les musiciens et le staff du Manoir Pub, c’est The Erkonauts qui prend possession de la scène en premier et les anciens membres de Sybreed nous ferons une excellente prestation d’une bonne heure d’un metal progressif avec des sonorités punk, ce qui est très particulier. Le public est vraiment pris dans les sonorités du groupe et au final vraiment ravi.

Après une courte pause pour changer de plateau, c’est au tour de DarkRise et son death metal d’investir la scène du Manoir Pub. Pour la petite anecdote, le combo à déjà donné des concerts en Europe et même aux USA et s’est produit avec des groupes comme Nile et Fear Factory. Autant dire que les fans de gros blast beat, de riffs de guitare ultra rapides et de voix gutturale bien grasse ne vont pas rester sur leur faim ! Le premier morceau du set, « Do Or Die », annonce la couleur et un véritable rouleau compresseur est lancé. Le show avance de bon train parcourant principalement leurs deux derniers opus qui sont « Fear, Hate & Corruption » sorti en 2016 et « Realeyes » sorti en 2013. Je remarque que le groupe ne laisse pas de répit aux gens venus les voir et dégage une énergie incroyable. Cela me plaît vraiment et me surprend en bien car je me demandais comment les Lausannois allaient aborder un concert dans une salle de taille moyenne comme le Manoir Pub et au final, ils sont bien là au rendez-vous ! Ils nous ferons même le privilège de nous jouer deux morceaux de leur prochain album qu’ils annoncent pour l’année 2018. Affaire à suivre ! Après plus d’une heure de show endiablé, le set se termine sur « And Then To Kill Myself » ! Je dirais ceci : une excellente soirée avec deux excellents groupes et comme on dit, les absents ont toujours tort !

Report: Cédric Ferret - Photos: David Ruchet

Pin It