15.02.2018 | Korpiklaani + Heidevolk + Arkona + Trollfest @ Trix

Quand j’ai vu l’annonce de la tournée, je ne voulais la manquer sous aucun prétexte. Et j’ai eu raison ! Sold-out assez rapidement, le Trix allait être chaud bouillant.

Dès que la salle fut plongée dans l’obscurité et que l’intro de Trollfest s’est faite entendre, c’était parti pour plus de trois heures de folie. Les fondateurs du « Trve Norwegian Balkan Metal » ouvraient le bal et d’une manière complètement loufoque comme à leur habitude. Vêtus à la manière d’explorateurs, ils avaient agrémenté leurs tenues de ballons gonflables... Ballons qui se trouvaient aussi sur scène et qui terminèrent assez rapidement dans le public. Les sept énergumènes sont à voir au moins une fois dans sa vie même si vous n’aimez pas leur style musical... Il est impossible de rester stoïque, que ce soit sur leur reprise de « Toxic » de Britney Spears ou en faisant la farandole géante menée par le bassiste ! Ils ont passé quarante-cinq minutes à démonter le Trix... Et ce n’était que le premier groupe de la soirée !

Après un rapide changement de plateau, c’est au tour des Moscovites d’Arkona. Les Russes sont là pour défendre leur nouvel album « Khram ». Défendre est un bien grand mot vu qu’ils n’ont pas besoin d’en faire beaucoup tellement le dernier opus est excellent, du moins à mon opinion. Un set magistral d’une heure, trop court, où ils ont joué un mix de morceaux du nouvel album et de leurs classiques devenus incontournables comme « Goi, Rode Goi ». Par contre, ils n’ont pas réussi à séduire une partie du public venue tout spécialement pour Korpiklaani. Les genres étant vraiment trop différents entre les deux publics.

Ensuite, encore un groupe en tournée pour présenter en live leur dernier opus, les Hollandais d’Heidevolk et leur « Vuur Van Verzet ». Tout comme pour Arkona, je les attendais avec impatience afin d’écouter ces morceaux qui m’avaient séduit sur l’album. Et la seule déception que j’ai eue était les lumières, pas terrible pour les photos. Mais à part ça, leur set, également d’une heure, était grandiose. De ce concert tant attendu, j’ai particulièrement adoré la version live de mes deux titres préférés de ce dernier album « Wolf In My Heart » et « Tiwaz ». Non seulement, ils sont excellents sur l’album mais en live, c’est une tuerie !

Maintenant, je vais me faire jeter des tomates pourries. Je n’ai jamais aimé Korpiklaani. Du moins, un morceau juste comme ça, ça passe mais un concert complet, ce n’est pas possible. J’ai réussi à tenir sur les cinq premiers morceaux de leur concert d’une heure et demie. Les dernières fois que je les avais vus sur scène, ils n’auraient pas pu passer un alcootest et le set était mauvais. Cette fois, ça avait l’air d’aller mais même une bonne partie des fans ont trouvé le concert moyen. Ça n’a pas empêché beaucoup de fans de slammer comme des malades et de prendre leur pied pendant le set. Tant mieux pour ceux qui ont aimé !

Pin It