31.03.2018 | Black Label Society + Monolord @ Trix

On peut dire que ce fut une soirée assez merdique même s’il y eu pas mal de chouettes moments. Parti de Namur sous un ciel plutôt clément, celui-ci s’assombrit progressivement en se rapprochant d’Anvers. À quelques kilomètres de la ville, le temps était déplorable : orages, grêles et drache phénoménale. Arrivé sur place, on profita d’un petit moment d’éclaircie pour foncer dans la salle et boire un verre au Trix Café en attendant l’ouverture des portes.

À l’ouverture du guichet, première surprise, je ne reçois pas le traditionnel autocollant pour les photographes mais un bracelet en papier. Même la guichetière était étonnée mais sans plus. Et on comprit pourquoi plus tard…

Vingt heures pile, Monolord entre sur scène. Je ne les connaissais que de nom et c’est dommage. Parce qu’ils sont excellents. Venu de Göteborg, encore un venant de là, le trio nous a sorti leur doom/sludge pendant une demi-heure. Et oui, ce fut la première déception de la soirée : une seule première partie et ne jouant qu’une demi-heure. Malgré l’incompréhension d’une bonne partie du public sur le choix de ce groupe, c’était pour ma part tout le contraire. Excellente prestation, énergique malgré le style, c’est un groupe à suivre et surtout à soutenir !

Après quelques minutes de retard avec une bande son composée d’hommages à Ozzy et Black Sabbath et caché derrière un immense drapeau du groupe, vint le moment tant attendu par l’assemblée : Black Label Society monte sur scène. Et ce fut le début de pas mal de déceptions pour ma part et pour quelques autres. La première fut que les photographes ont été obligés de quitter la salle dès la fin des trois premiers titres. Et quand on connait la salle, on sait qu’il y a une porte de sortie technique juste au bout du photo pit. Et on a appris que si on voulait voir le reste du concert, on devait non seulement ranger son matériel dans la voiture mais également acheter un ticket… Un tout grand merci à « Mr Meu Senior » qui était également dépité mais qui avait encore ses deux préventes et qui m’en a offert une. Bon, je vais pouvoir assister au reste du concert. Et là, j’ai assisté à un de mes pires concerts de cette année. Le son beaucoup trop fort ne permettait pas de profiter pleinement de l’astiquage de manche du maître, sa voix n’était pas non plus toujours très juste, le premier morceau accompagné au piano par son guitariste aurait pu être bien si on avait entendu ledit piano,… Alors oui, je ne suis pas un grand fan de ce qu’il fait musicalement parlant mais je voulais assister au moins une fois à un concert du maître. Et il est vrai que c’est loin d’être un manchot et que le show en vaut la peine, mais j’aurais peut-être dû rester chez moi…

Pin It